Par des enfants

Assis devant nos grosses télés
Dans le confort privilégié
Il n’y a que nos soucis
Et on oublie le monde éloigné

Face au problème du tiers monde
On choisit d’ignorer la gronde
Tous les problèmes disparaissent
En masquant la misère derrière vos richesses

Tous nos vêtements sont fabriqués par des enfants

Confiant dans de nouveaux souliers
On fait tout pour être remarqué
Une aubaine de fin de saison
Aucune raison de ne pas dépenser

On vend tout au plus bas prix
Sans penser aux tragédies
Exploiter pour vivre mieux
Pincer les sous et resserrer le nœud

Tous nos vêtements sont fabriqués par des enfants

Dans ma bulle, les fées ont honte
Fais qu’elles montent se couvrir
Afin de masquer leur gène
Que les coureurs cessent de courir
Je t’aurais adopté si je le pouvais, mais ici la vie est chère
Mon salaire se consume pour se chauffer
On brûle les billets verts
J’ai rien appris à part que ma folie folle avait un prix
Je suis conscient que les dons à la charité s’envolent en frais ADMIN
Sur les posters tes joies et peines sont exacerbées
Pardonne à ceux qui t’ont dit de mourir
Toi qui pensais qu’à germer
J’ai même oublié que ma laine a poussé sur un mouton comment devenir nombril du monde
Sans couper le cordon ombilical
Mon fils, Pardon! Désormais, j’essaierai
D’être un bon père, les coutures de mon cœur
Sont fait par un môme qui n’a plus de repère
J’aimerais savoir ton nom, enfant qui a fait mon chandail assis dans ton usine sous le froid peut-être à Shanghai
Je pense à toi face à ma glace à chaque fois que je m’habille pour aller travailler, que tu sois libre quand tu seras grand

Tous nos vêtements sont fabriqués par des enfants

Tous nos vêtements sont fabriqués dans des usines par des enfants